mercredi 7 décembre 2016

Une personne en devenir...

"C'est en faisant que l'homme se fait" disait Lanza del Vasto, philosophe non-violent et disciple de Gandhi ... ou "C'est en forgeant que l'on devient forgeron" disait plus simplement mon père !

Avec l'ouverture de ce blog, je lance, en cette année 2016, officiellement mon activité de thérapeute. Et c'est non sans quelques hésitations que je construis ce blog, "vitrine" de ma nouvelle activité. J'insiste sur "ma", car c'est la première fois que je lance ma propre activité professionnelle.

Et je réalise, concrètement, combien proposer la thérapie - centrée sur la personne - nécessite un engagement total de tout mon être. Ce blog ne présente pas seulement la professionnelle que je suis, mais aussi, certains aspects de la personne que je suis aujourd'hui... ainsi que la thérapeute "idéale" que je souhaite devenir (je vous invite à relire les articles précédents : Aimer la main ouverte et Les thérapeutes d'Alexandrie).

En tant qu'infirmière, j'ai toujours travaillé pour une structure existante. Ce métier étant très recherché, je n'ai jamais eu besoin d'insister pour être embauchée.
À présent, thérapeute à mon compte, je dois "faire ma promotion" afin d'être vue, trouver ma place et être reconnue. Et cela - me "promouvoir" - est totalement nouveau pour moi. C'est à la fois risqué et excitant, un mélange de peur et de curiosité, d'inconnu et de nouveauté.

Peut-être vous demandez-vous pourquoi je partage cela ? 

Je réalise, un peu surprise, que cet engagement dans cette nouvelle activité me transforme de l'intérieur.
Créer ce blog, montrer sur le net celle que je suis à ce jour et celle que je souhaite devenir, m'engage, face à vous. Vous en êtes les témoins.
Et cet engagement me transforme profondément : je sens comme une structure de plus en plus solide en moi, une force intérieure qui se développe, une confiance profonde qui s'installe et qui grandit.

En vous parlant de cette transformation structurante qui s'opère en moi, à travers le lancement de mon activité de thérapeute, c'est une manière concrète de vous partager ce que je souhaite pour chacun-e, et plus particulièrement pour les personnes que j'accompagne.
C'est un exemple concret, tiré de mon expérience actuelle : ainsi se manifeste ma tendance actualisante (force intérieure qui tend/pousse au développement de la personne) :

"Toute la théorie de l'Approche centrée sur la personne repose sur une confiance fondamentale dans l'être humain, dans sa tendance vers un développement constructif et positif, de plus en plus complexe, et dans sa capacité à réaliser toutes ses possibilités intrinsèques, comme n’importe quel organisme vivant qui tend vers la croissance (growth), tel le gland qui contient déjà en potentiel l’immense chêne qu’il deviendra pourvu qu’existent des conditions favorables : que la graine repose sur de la bonne terre, qu’elle reçoive de l’eau et de la lumière. 

C’est ce qu’on appelle la tendance actualisante (ou tendance à la réalisation de soi), notion clé pour la psychologie humaniste à rapprocher du concept d'autoréalisation d'Abraham Maslow La tendance actualisante est présente dans tous les organismes vivants. Certes, elle peut être déviée, elle peut rencontrer de nombreux obstacles, elle peut être confrontée à des circonstances adverses, mais cette force de croissance reste toujours à l’œuvre tant que l’organisme est en vie." - Wikipédia -


J'aime beaucoup cette citation, elle me donne confiance en la Vie.
 
Afin de terminer avec l'exemple décrit ci-dessus, tiré de mon expérience actuelle, je dirais qu'une transformation profonde se fait en moi avec le lancement de cette activité. Celle-ci me pousse à mettre en place des actions extérieures concrètes (démarches administratives, création du blog, cartes de visite, flyers, démarches auprès d'institutions, etc) et ces actions me transforment de nouveau à l'intérieur et me procurent joie et confiance. Un cercle vertueux se met en marche : c'est le développement de la personne, mu par la tendance actualisante.

Et pour amorcer ce cercle vertueux, il est parfois nécessaire d'oser...
Oser faire un pas de côté... qui risque de nous emmener sur un chemin inconnu...
L'inconnu est à la fois excitant et paralysant... Généralement, nous sommes à la fois attirés par la curiosité et l'excitation de la découverte, et paradoxalement cet inconnu nous effraye plus ou moins, nous freine voire nous paralyse.

Peut-être alors, lorsque nous sommes freinés ou paralysés, est-ce le bon moment pour commencer un accompagnement et oser visiter cette part "inconnue" de soi avec un thérapeute...

(P'tit coup de pub ;-) : vous pouvez me contacter en cliquant ici !)